SOYEZ PRÊTS
Tous les signes sont là, si vous ne le voyez pas et si vous ne le vivez pas, c’est que vous n’avez pas à le vivre. Mais ça ne changera rien à ce qui va se produire sur terre. C’est irrémédiable, irrévocable et c’est maintenant. O.M.A.

13 avril 2017

O.M. AÏVANHOV – Q/R – PARTIE 1 – AVRIL 2017


Eh bien chers amis, je suis extrêmement réjoui de vous retrouver en cet endroit afin d'être avec vous. Vous savez que pour moi c'est toujours un très grand plaisir de côtoyer mes frères et mes soeurs de chair, qui sont encore dans la chair. Alors je viens surtout, et comme je l'ai déjà dit, en ces temps, surtout pour essayer de régler finement vos interrogations qui peuvent rester, et essayer de vous aider à vous situer, en quelque sorte, au-delà de votre intellect et de votre mental, au sein de votre éternité. Donc à chaque fois que vous aurez des questions, qu'elles soient écrites ou orales, j'interviendrai bien sûr, et je dialoguerai avec vous.

Alors avant de commencer, je vous présente toutes mes bénédictions et tout mon Amour, et nous faisons ensemble un moment de communion, si je peux dire, afin de nous installer dans un espace de paix propice à la résolution de vos interrogations.


… Silence…

Alors avant d'écouter vos questions, je tiens à préciser deux petites choses qui sont indépendantes des questions, mais qui s'inscrivent dans le déroulé de ce que vous avez à vivre dans ces temps. Vous savez que le 2 avril vous aurez l'intervention de la sainte Trinité, parce que les énergies vont à nouveau franchir un palier, si vous préférez, et vous allez constater par vous-mêmes une accentuation extrêmement forte des aspects vibratoires et de votre conscience éternelle au sein de votre vie, quoi que vous en fassiez à l'heure actuelle. Ça c'est la première chose.

La deuxième chose découle directement de notre proximité. Vous savez que la Confédération Intergalactique des Mondes Libres est maintenant stationnée, si je peux dire, directement dans votre atmosphère, invisible bien sûr, le plus souvent, à vos yeux. De par cette proximité, j'ai déjà commencé voilà quelques semaines à intervenir parmi certains d'entre vous. Quand je dis certains d'entre vous, c'est pas uniquement ceux qui m’écoutent, là maintenant, ou ceux qui me lisent, mais c'est surtout ceux qui ont eu affaire à moi à travers ce que j'ai pu dire quand j'étais incarné, ou encore aujourd'hui qui découvrez ou vivez ces processus finaux qui sont en cours maintenant et en voie d'achèvement. Donc vous allez être de plus en plus nombreux, et je tiens à vous rassurer par rapport à cela, à constater, souvent le soir et la nuit, que moi-même ou d'autres Melchisédech, nous venons travailler sur vous.

Nous travaillons pas sur vos bobos, nous travaillons surtout et essentiellement, quand cela nous est autorisé, si je peux dire, par votre propre liberté, sur des endroits de votre corps qui ont été nommés les Portes, les Étoiles, mais aussi sur certains lieux figés, si je peux dire, au niveau de votre corps, c’est-à-dire là où l'énergie ne circule pas, je dirais, en harmonie avec la Lumière. Donc ne vous étonnez pas si la nuit, vous voyez des Présences.

Vous ne verrez pas systématiquement ma tête, mais très très très souvent je présenterai ma main devant vous, et cette main, comme vous le verrez, elle est en Lumière Blanche, et c'est avec une de mes mains, ou mes mains, que j'agirai sur vous. Alors y a rien à raconter dans ces moments-là, y a juste à établir une relation d'amour et de confiance, et de constater par vous-mêmes les effets. Ça tient directement à notre proximité immédiate, et surtout pour moi et certains Anciens qui vous assistons maintenant, je dirais, de manière aussi évidente si ce n'est plus, dans les jours qui vont venir, la même chose, si vous voulez, qu'avec les peuples de la nature.

Mais maintenant que vous avez établi, tous, d'une manière ou d'une autre, je dirais, la connexion avec l'Éternité, de différentes façons, il nous est possible de nous manifester à vous de manière, je dirais, très très physique. C'est pas subtil, vous allez sentir nos Présences, vous allez sentir des choses, dans votre corps, qui remuent. Vous pouvez être certains qu'à ce moment-là, y a pas des petits diables, y a que les Présences des Anciens, ou parfois les peuples de la nature avec qui vous avez établi des connexions, qui viennent vous soulager, si je peux dire, des petites misères situées au niveau de l'éphémère et qui peuvent parfois représenter, pour votre conscience, si je peux dire, des freins ou des limitations qui n'ont plus lieu d'être.
Voilà, ça c'était le préambule à ce que je voulais vous dire par rapport surtout à vos nuits, ou même de façon inopinée en pleine journée, dans certains cas. Ça c'est pas pour tout de suite mais ça sera plutôt à partir de, après Pâques si vous voulez. Je parle de la date de la Pâque catholique romaine bien sûr, qui n'a rien à voir avec autre chose mais c'est un repère important au niveau de l'amplification de la conscience, de la vibration et de l'énergie, et aussi des comportements aberrants que vous allez, je dirais, observer sur terre – que vous observez déjà d'ailleurs –, et qui sont tout à fait ce que vous dira Marie au moment où elle s'exprimera, concernant la succession des événements maintenant très rapprochés qui vont arriver dans la linéarité de votre temps, et que peut-être certains d'entre vous vivent déjà de différentes façons.

Voilà ce que j'avais à dire. J'ai d'autres choses à vous dire mais je pense comme d'habitude qu'au travers de vos questions, j'aurai la possibilité de vous répondre. Alors cher ami, si tu as des choses écrites à me lire, je t'écoute. Et n'hésitez pas surtout, si y a d'autres questions qui naissent de ces questions écrites, n'hésitez pas à m'interrompre, levez la main afin qu'on vous donne la parole pour vous exprimer, n'est-ce pas? Ou si vous avez aussi envie de dire des choses, c'est pas nécessairement des questions, vous avez peut-être envie de dire ce que vous avez vécu, simplement comme un témoignage, non pas pour nous ici mais pour ceux des frères et soeurs qui sont loin, qui lisent, ça pourra les aiguiller vers un vécu commun.

Et d'ailleurs vous allez constater qu'il va y avoir de plus en plus de vécus communs. Je vous ai exprimé les Présences auprès de vous la nuit, le soir, le matin, et même dans la journée bientôt, qui deviendront presque palpables. Mais comprenez bien que nous ne devenons pas plus palpables, c'est vous qui vous êtes allégés de manière collective, qui vous donne la possibilité de voir ce qui vous était invisible, de sentir ce qui vous était insensible auparavant, ou en tout cas, si vous y étiez sensibles, ça va devenir de plus en plus, comment dire, physique, organique, ce que vous allez vivre. Ça vous donnera pour certains, au-delà de l'aide et du soulagement que nous pourrons délivrer, aussi une certaine assise et une certaine certitude sur nos présences multiples, maintenant, dans l'atmosphère la plus proche de la Terre. Voilà ce que j'avais déjà à dire en préambule, et maintenant je t’écoute.

Question : depuis de nombreuses années, je suis traversé par diverses énergies. La Lumière me pénètre par la Couronne de la tête ou directement en un endroit du corps. Je ne sais si c'est bon ou mauvais, c'est ce que je vis en permanence. Quand cela s'évacue, cela se passe dans le système digestif...

Qu'est-ce qui s'évacue ?

Question : les énergies, je suppose.

C'est plutôt la réaction de la personne aux énergies vécues, c'est tout à fait différent.

Question : ça réagit davantage et cela sort sous forme de gaz, par le haut ou par le bas. Quel est le rapport métabolique avec la Lumière ?

Mais tout simplement qu'est-ce qu’y a au niveau du ventre qui est lié aux chakras ? Vous avez Manipura chakra et Swadhisthana chakra. Manipura chakra, c'est les émotions, et le deuxième chakra qui est en dessous, sous le nombril, c'est lié à la peur, bien sûr. Donc c'est pas la Lumière qui déclenche ça, c'est les réactions de l'éphémère en contact avec l'Éternité. Donc ça traduit des réactions corporelles, viscérales, mais aussi énergétiques, qui sont directement liées à cette rencontre avec la Lumière. C'est pas la Lumière qui fait ça, c'est la réaction de la personne elle-même et après, le glissement est très facile, au niveau mental, de dire que c'est la Lumière qui a déclenché ça. Mais à aucun moment les actions que nous entreprenons, ou que nous avons entreprises depuis fort longtemps pour certains d'entre vous, ne peuvent induire ce genre de manifestations. Ces manifestations ne sont que la conséquence de la peur ou d'un état émotionnel exacerbé, rien de plus et rien de moins.

Il ne faut pas relier vos manifestations consécutives à la perception de nos Présences à quelque chose qui est directement causal. Non, c'est directement lié à votre réaction. Et s'il y a bien sûr une émotivité importante, ou des engrammes de peur qui sont localisés, lors de ces contacts qui deviennent très pressants, vous risquez effectivement d'avoir des phases de réactivité. Mais c'est pas une conséquence directe de la Lumière, je dirais que c’est même l'opposé, c'est une réaction qui est liée à la résistance de l’éphémère à cela. Vous voyez, faut pas interpréter. C’est pas parce que vous avez une Présence et qu'après vous avez une diarrhée que ça vient de la Présence, ni de la Lumière. Mais la réaction de votre éphémère, de votre personne, de votre histoire, si elle est encore présente, elles, sont tout à fait réelles.

Mais en aucun cas vous pouvez dire… Vous savez, la Lumière, je vous l'ai dit depuis des années, que maintenant la Lumière était de plus en plus palpable, de plus en plus présente, si je peux dire, à la surface de cette terre comme en vous, même ceux qui ne le voient pas encore, même ceux qui ne le perçoivent pas, qui ne le vivent pas. Alors bien sûr, la Lumière fait maintenant, je dirais, une forme de mauvais ménage, si je peux dire, avec ce qu'il peut rester d'éphémère, de peurs, d'émotions ou de mental. Et bien sûr la Lumière, qui vient pour faciliter sa propre pénétration, comme je l'ai dit, sur certaines Portes, certaines Étoiles ou certaines zones du corps, entraîne dans votre conscience éphémère des manifestations corporelles, émotionnelles, ou mentales. Mais en aucun cas c'est la Lumière qui fait ça, c'est votre réactivité parfois trop forte à la Lumière. Vous voyez la différence ?

Donc dans ce qui est à vivre dans ces contacts subtils, puisque c'est ça dont il est question ici, les manifestations d’élimination, c'est simplement des peurs qui se sont manifestées et qui s'éliminent de cette façon, comme a dit le frère ou la soeur, par en haut ou par en bas. Mais ça peut être aussi le mental. Par exemple vous allez vivre quelque chose de merveilleux, et le mental va s'en emparer parce que le mental a besoin de comparaison, donc il va relier ça à une expérience passée, il va relier ça à votre karma, il va relier ça à des projections de la signification de ce qui s'est passé. Je supprime tout ça en vous disant simplement que ce qui se produit, c'est l'action de la Lumière, que ce soit ma main, que ce soit un elfe qui vienne vous voir ou que vous alliez voir. Pourquoi voulez-vous toujours expliquer ? C’est le mental qui a besoin de se saisir des choses. Si vous voulez être encore plus disponibles et bénéficier de la pleine efficacité, si je peux dire, de la vraie Lumière, laissez faire, puisque c'est ce que vous êtes.

Dès que surgit une manifestation corporelle, une élimination, là, ou une émotion, ou une pensée, le besoin de raccrocher ce qui est vécu à une expérience passée ou de vous projeter sur la signification, vous perdez le bénéfice de ce qui a été vécu. Ça prouve simplement que c'est votre éphémère qui s'est emparé de quelque chose de tout à fait réel et de tout à fait lumineux, et que vous vous en êtes emparés et que quelque part vous avez vous-mêmes inversé la Lumière. Vous êtes rentrés dans la dualité, c’est-à-dire l'explication, « Est-ce que c'est bien ? », « Est-ce que c'est mal ? ». Donc vous êtes piégés par votre propre mental qui déclenche des réactions corporelles ou émotionnelles. Si vous arrivez à accepter ça, même avec votre tête, vous verrez que ça se passera à merveille. Vous voyez ?

N'oubliez pas qu'au sein de la Lumière, que ce soit les peuples de la nature, que ce soit vous, que ce soit nous, les Anciens, les Étoiles, les Archanges, que ce soit d'autres peuples ou civilisations extraterrestres, en définitive, la Lumière elle veut quoi ? Elle veut simplement que vous vous reconnaissiez. Et si quand la Lumière arrive, il y a des manifestations de ce genre, ça veut dire qu'il y a encore des peurs, des émotions, ou des réflexes mentaux, si je peux dire, qui n'ont pas été vus, qui n'ont pas été élucidés. Et encore une fois, voir les choses ne veut pas dire les expliquer, ni les comprendre, ni s'en saisir, ça veut dire être, dans ces moments-là, dans le témoin. Même plus dans l'observation de quoi que ce soit mais dire : « Père je remets mon Esprit entre tes mains ».

Que peut faire votre éphémère et votre petite personne quand l'Appel de Marie va résonner et quand le grille-planète va se manifester ? Sur quoi vous pourrez compter, si ce n'est ce que vous êtes en vérité et non pas au sein de cette personne, de cette vie, comme dirait notre cher Bidi, dans ce sac de nourriture, ce sac de viande. Vous voyez, vous êtes dans votre sac de viande mais vous n'êtes pas le sac de viande. Alors comment voulez-vous… Si y a des manifestations de ce genre, ça prouve simplement qu'il y a une identification encore présente, par intermittence, au corps, à l'histoire, au mental, aux projections, mais pas à la Vérité. Vous voyez ? Autre question par rapport à ça, ou alors on te laisse continuer.

Question : un portail organique peut-il être responsable de sa venue en incarnation sur cette terre et a-t-il un passé ?

Responsable de quoi ? Y a pas d'âme dans les portails organiques. C'est une matière synthétique, biologique, qui est totalement, c'est comme un robot si vous voulez, y a pas de conscience à l'intérieur. Y a une conscience ordinaire qui est une conscience que, nous avions déjà parlé des portails organiques il y a très longtemps, mais c'est une conscience que je qualifierais d'inconsciente et automatique, par mimétisme, qui est très, d’ailleurs, intelligente, cette conscience, mais en aucun cas il peut exister les manifestations que les frères et les soeurs qui sont pourvus d'une âme ici, par exemple dans la question précédente. Un portail organique est totalement insensible à la Lumière, puisque y a pas d'âme comme réceptacle, y a que de la matière, et une forme d'intelligence parfois redoutable mais qui ne concerne que le plan où est manifestée cette conscience, c'est tout. Mais y a ni passé ni avenir. Un portail organique ne peut pas avoir d'âme ni en acquérir une, si ce n'est une âme transitoire, par exemple d'un Archonte qui va se servir d'un portail organique comme d'un animal pour espionner à travers la matière. Donc pour les portails organiques, y a ni avenir ni conscience de quoi que ce soit, même s'ils revendiquent cela, par mimétisme.

Question : pouvez-vous parler des douze super-univers ?

Ça serait beaucoup trop compliqué, c'est pas le but, parce que ça, ça fait partie des histoires. Or tout ce que je vous dis déjà depuis la dernière fois, concernant vos rêves, parce que là, ça vous concerne directement, mais les connaissances intellectuelles de ce genre ne servent strictement à rien dans l'Ascension qui est en cours, c'est un poids superflu. Donc bien sûr qu'on pourrait développer, mais ça va nourrir la tête, en aucun cas ça va nourrir le coeur. C'est pas ça qui va te rapprocher de ton Coeur du Coeur, ça va t'en éloigner à tous les coups, surtout en cette période. Même les Archontes, si vous voyez, nous n'en parlons plus. Pourquoi ? Ça sert à rien, tout ça c'est extérieur, ça fait partie de l'histoire, ça fait pas partie de la Lumière, et de l'Éternité encore moins.

Il faut vraiment perdre ce réflexe, comme j'ai répondu à la question précédente, de vouloir vous saisir de ce que vous vivez. Parce que dès que vous voulez vous saisir de quelque chose, c'est pas vous, c'est votre mental (ce qu'il en reste), qui essaie de raccrocher les éléments les uns avec les autres et qui vous met dans le doute, dans la dualité, le bien, le mal, les explications, les projections. Être disponible pour la Lumière, c'est surtout ne rien projeter, c'est surtout ne rien imaginer, c'est surtout ne rien relier avec votre logique ordinaire. C’est se contenter de vivre, mais totalement, ce qui est à vivre en ce moment-là, sans référence à quoi que ce soit. Soyez libres et disponibles pour la Lumière.

Vous savez, nous avions parlé longtemps de l'appel de la Lumière, des injonctions de la Lumière, mais comme vous le voyez, et comme peut-être vous le vivez pour beaucoup sur cette terre, libérés ou pas libérés, y a des fois des manifestations extrêmement subites, que ce soit du corps, des émotions, du mental. Tout ça, c'est pas fait pour vous distraire, c'est fait pour vous montrer justement ce qui est à l’oeuvre dans ces moments-là. Alors si vous, vous vous en emparez en donnant corps à cela et en nourrissant cela, vous êtes pas prêts de vivre ce qui est à vivre. Vous allez à nouveau entraîner l'activité du mental, des émotions, ou la souffrance corporelle. Et j'ai dit d'ailleurs que les souffrances corporelles risquaient d'être de plus en plus tonitruantes, si je peux dire, dès l'instant où y a pas de conformité, si je peux dire, entre l'Éternité et votre histoire personnelle, votre corps, vos émotions, votre mental, votre famille, vos activités.

La Lumière prend le pas sur tout le reste et elle vous veut entièrement, puisque c'est ce que vous êtes. Ne vous occupez pas de ceux qui vivent rien, laissez-les libres d'être dans leur errance, laissez-les libres de passer par des projections, par des histoires. Mais eux vivront aussi la Lumière, mais pas dans les mêmes circonstances que d'autres frères et soeurs qui acquiescent, en quelque sorte, à la réalité de ce qui est vécu, sans se poser de questions sur ce qui est vécu. Parce que dès l'instant, je parle de l'expérience, je parle pas de maintenant, mais quand vous vivez quelque chose, si vous cherchez à vous agripper à cela, ça va fuir très vite, et vous aurez raté une occasion. Y en aura d'innombrables autres dans les jours qui viennent et les semaines qui viennent, de revivre ça, jusqu'au moment où vous comprendrez que vous n'avez rien à faire, rien à comprendre, rien à discriminer, rien à rejeter, vous avez juste à vivre ce que la Lumière vous fait vivre, que cela passe par ma main, que cela passe par Marie, que cela passe par Eriane, Erelim ou d'autres. Vous voyez ?

Soyez spontanés, acceptez de n'être rien et vous verrez que vous êtes le Tout, mais pour ça il ne faut pas se saisir de ce que la Lumière vous propose. Vous pouvez bien sûr en parler, le raconter, mais dans le moment où vous le vivez, soyez disponibles. Et comment pouvez-vous être disponibles si vous demeurez dans l'observateur? Soyez simplement le témoin neutre qui est là, totalement là. La Lumière ne peut rien vouloir de contraire à ce que vous êtes, mais bien sûr ça peut être contraire à la personne, parce que la Lumière va maintenant, et l'ensemble des Forces de la Confédération Intergalactique sont en train de huiler tous les rouages pour les évènements qui sont en cours, bien sûr.

Donc soyez comme l'enfant, soyez avec un coeur d'enfant, et innocents. L'enfant, quand il met la main sur le gaz, tant qu'il s'est pas brûlé, il sait pas que ça brûle, il y va, comment vous dites, franco, il y va tout de suite, sans interrogations. Après il regrette, parce qu'il est brûlé, donc il mettra plus la main. Mais si il se pose la question pendant qu'il approche la main : « C'est chaud, est-ce que je vais me brûler ? », c’est-à-dire avec un mental d'adulte, il ne fera jamais l'expérience, vous voyez?

Or la Lumière, elle brûle, effectivement, mais dès que vous l'avez reconnue, et acquiescé à son action, même le Feu Igné devient une douceur incroyable, et là vous êtes dans la Grâce totale, vous ne pouvez plus douter de rien, vous êtes disponibles – et vous êtes libres. Vous voyez ? On n'est plus dans les temps où il faut se concentrer sur les Portes, sur les Étoiles. Bien sûr vous pouvez en avoir besoin pour certains d'entre vous qui n'ont rien vécu de tout ça, mais tous ceux d'entre vous qui ont vécu tellement d’expériences, tellement d'énergies, tellement de contacts, soyez comme un enfant. Vous voyez ? Vous ne pouvez pas vous servir de ce qui est connu, comme disait Bidi, pour appréhender l'Inconnu, c'est impossible.

Donc laissez être ce qui est, ce n'est que vous et rien d'autre. Mais pas vous tels que vous connaissez, dans l'histoire, dans les mémoires, dans les projections, dans l’histoire, dans le karma. Ce qui se passe est au-delà de la personne et au-delà de toute histoire, même bien sûr si on peut référencer ça, par exemple à la nouvelle tri-Unité, qui est très importante puisque je vous rappelle que ça avait été présenté dans l'année des Noces Célestes, cette nouvelle tri-Unité, comme quelque chose qui était lié à l'Éternité, à l'Êtreté. Mais vous n'avez aucun point de comparaison possible par rapport à ce qui vous est connu antérieurement. Donc arrêtez, au fur et à mesure ou brutalement, de vouloir tout raccrocher à votre histoire ou à l'Ascension qui se déroule en ce moment, vous voyez ? Soyez comme un enfant, y a ni bien ni mal. Dès l'instant où cette notion de bien et mal intervient, c'est l’éphémère qui parle. Bien sûr que le bien et le mal existent, nous n'avons jamais dit qu'ils n'existaient pas, sans ça y aurait jamais eu d'enfermement, y aurait jamais eu de guerres, y aurait jamais eu d'avidité, de possessions d'aucune sorte. Mais il a bien fallu s'adapter à ce monde, tous sans exception. Mais maintenant ce monde disparaît, réellement et concrètement.

Vous allez avoir, dans les jours qui viennent, de plus en plus de confirmations, au niveau astronomique, au niveau tellurique, au niveau des ondes, et je parle de toutes les ondes, les rayonnements solaires, les rayonnements ultraviolets, la radiation de la Source, la radiation du noyau cristallin de la Terre. Vous voyez ? Soyez innocents, soyez humbles, soyez petits comme disait le Maître Philippe de Lyon. Acceptez de vivre ce qui est à vivre avec un coeur d'enfant. Vous ne pourrez bientôt plus rien raccrocher de ce nouveau à ce qui est ancien, ni à aucune projection dans le futur. C'est le fameux HIC et NUNC de l'Archange Anaël – si vous préférez, l'Ici et Maintenant, l'instant présent –, voilà. Parce que si vous êtes totalement dans l'instant, la Lumière est là en totalité et là, vous n'avez plus besoin de rien d'autre, mais vraiment, concrètement.

D'ailleurs certains parmi vous observent des modifications des habitudes, pas seulement des comportements automatiques mais aussi des besoins, que ce soit le besoin de sommeil, y en a qui dorment le double et d'autres qui dorment plus, d'autres qui mangent le double ou le triple de d'habitude et d'autres qui mangent plus. Vous voyez ? Donc toutes vos habitudes sont en train de se modifier, votre corps se modifie aussi, votre façon de voir, de penser, se modifie, vos émotions se modifient, absolument tout se modifie. Regardez autour de vous, dans tous les pays, ce qu'il se passe, quand même. Mais ça, c'est des réactions d'opposition à la Lumière, même s'ils croient servir la Lumière, mais quelle Lumière servent-ils ?

L'effet de la Lumière en cette période, bien sûr qu'il y a toujours les vibrations, le Feu du Coeur, le Canal Marial, pour certains l'Onde de Vie, le Feu Igné, les Étoiles, les vibrations sur les Portes, surtout postérieures, etc., ou les blocages en regard des Portes, mais tout ça, ça vous concerne pas. Là aussi vous devez lâcher ça. Ça veut pas dire l'ignorer, ça veut pas dire ne plus le vivre. Y en a qui l'ont pas encore vécu et qui ne souhaitent qu'une chose, c'est le vivre, bien sûr. Mais simplement soyez innocents, soyez simples et humbles, surtout face à la Lumière. C'est ce que vous êtes qui vient à vous, rien d'autre.

Alors continuons.

Question : ma compagne et moi sommes allés sur un Cercle de Feu. Cela a-t-il une signification particulière pour nous ?

Ah, je vois d'ici la réponse. Y en a qui pensent, parce qu'ils sont allés sur les Cercles de Feu, qu'ils vont passer 132 jours avec nous à faire la fête. Non, pas du tout. C'est ni une récompense ni une punition les Cercles de Feu, hein, c'est un objectif précis qui avait été détaillé, qui est la réception complète et intégrale des Clés Métatroniques, de façon très active. N’allez pas croire qu'il va falloir des crayons, des cahiers pour noter tout, c'est à vivre. Mais nous n'avons jamais dit que vous seriez tous sur ces Cercles de Feu. La plupart n'auront pas besoin d'attendre le grille-planète, durant la stase ou même avant la stase – je laisse Marie s'exprimer là-dessus demain – mais vivront, si vous voulez, des choses tellement sidérantes qu'il n'y aura pas d'autre choix que d'épouser ce que vous êtes. Tout ce qui est mémoire, tout ce qui est de façon parfois très brutale, vous saurez qui vous êtes instantanément, et là vous aurez pas envie de vous encombrer ni d'un corps, ni des mémoires, ni d'un karma, ni de quoi que ce soit, vous voyez ? D'autres devront épurer certaines lourdeurs durant 132 jours. D'autres seront missionnés, vous le savez, nous avons recruté. Certains sont contents d'être recrutés, d'autres pas, mais votre conscience est toujours d'accord, nous ne violons aucune liberté ni aucun sentiment de libre-arbitre, même si c'est faux.

Et ce que nous vous avons dit aussi, c'est de respecter le chemin des frères et des soeurs, quoi qu'ils croient. Vous ne pouvez convaincre personne, surtout maintenant, avec des mots ou avec des discours, vous voyez. Ça sert à rien d'aller heurter qui que ce soit, même dans votre propre famille. Vous allez découvrir que tout ce qui se vit en le Coeur du Coeur est intérieur et n'a pas besoin de manifestation sensible des vibrations extérieures. À partir de là, vous laissez libres tous les frères et les soeurs, fussent-ils votre mari ou votre femme. Chacun d'entre vous a à vivre quelque chose en rapport avec son éternité et avec les histoires libres, peut-être, s'ils ont l'intention de retourner sur leur système solaire d'origine pour faire un petit coucou, vous voyez ?

Mais rappelez-vous que là, c'est même plus le fait d'être humbles et petits, j'ai employé à dessein ce mot « innocent » ; soyez comme un enfant, parce que ça vous est inconnu. Même si vous avez repéré que vous avez vécu Marie qui est venue vous voir, si vous avez repéré la différence entre le chakra du coeur, la Couronne Ascensionnelle, le Feu du Coeur ou le Feu Igné. Bien sûr qu'il y a des petites différences mais ça n'a aucune importance quand l'intensité de la Lumière a atteint ce qui a été atteint le 8 mars. Et ça sera encore autre chose dans la journée du 2 avril, et ça sera encore autre chose après le lundi de la Résurrection, et ça sera tellement flagrant que vous rirez de vous-mêmes dans certains cas.

Alors on continue. Donc y a pas de signification. C'est déjà merveilleux de savoir. Donc ceux qui ont la chance de trouver un Cercle de Feu ou d'y être conduits, c'est pour vivre l'expérience du Cercle de Feu, ce n'est pas le témoignage de votre devenir, absolument pas, vous voyez ? C'est l'occasion rêvée d'être dans un endroit où, par les structures qui ont été mises par les Élohim, et surtout les Néphilim, les structures hexagonales qui guident la Lumière, vous le savez, jusqu'au centre de la Terre, et vous, vous êtes, comment dire, sur un méga-vortex. Vous savez qu'il en reste que six sur les sept, mais ces six sont maintenant effectivement très actifs et vont être de plus en plus actifs, au même titre que lorsqu'il y avait eu la révélation des Clés Métatroniques le 15 août de l'année 2009. Voyez, ça fait longtemps maintenant, hein.

Donc quoi que vous ayez à vivre, que ce soit sur un Cercle de Feu, que ce soit avec le mari, avec la femme, avec un truand, un escroc, c'est que vous avez à y passer. Si vous abordez ça comme un enfant, vous verrez que tout se passera à merveille. Alors encore une fois, ça veut pas dire se détourner, ne pas voir, refuser, ça veut dire être suffisamment dans cette innocence, et donc dans cette solidité inébranlable de la Lumière, que vous vivrez ce qu'il y a à vivre. Donc ça veut pas dire que tu iras sur le Cercle de Feu, quoi que tu aies vécu, tu peux pas faire de relation de cause à effet.

Alors autre question.

Question : chaque univers ou super-univers a-t-il une étoile comme Alcyone qui incarne et représente les fréquences de la Source ?

Mais même au sein des super-univers, comme c'est appelé, c'est toujours Alcyone. Vous, Alcyone, comme je l'ai déjà dit à l'époque, vous la localisez à un endroit précis par rapport à l’agencement des six soeurs des Pléiades, des sept soeurs si vous préférez, mais la représentation que vous avez ici ne correspond pas à la réalité, nous avons eu l'occasion de le dire. Ce que vous observez avec vos yeux, la nuit tombée, est une illusion. Ça veut pas dire que bien sûr Alcyone n'existe pas, c'est une représentation qui dépend de votre emplacement de conscience et de votre emplacement réel géographique sur la Terre, c’est tout.

Par exemple quand nous représentons, quand les peuples égyptiens ou d'autres avant ont représenté le baudrier d'Orion avec les trois étoiles du baudrier d'Orion, comme à Khéops par exemple, les trois pyramides qui sont presque alignées, mais vous l'avez partout sur la terre ; c'est une représentation vue de la Terre. Mais il n'a jamais été dit que par exemple l'étoile Alnilam était à côté de Mintaka. Vous le voyez comme ça avec vos instruments, mais la notion de distance ne veut rien dire. N'oubliez pas que ce que vous pouvez mesurer est directement issu de l'enfermement. Les lois de ce monde ne sont pas les lois de l'univers ; c'est ça la grande escroquerie, c'est de vous avoir fait croire que la loi de karma était valable dans l'univers. Comment est-ce qu'il peut y avoir de karma si y a pas de bien et de mal, quand y a juste le jeu de la conscience ? Réfléchissez deux minutes.

Nous sommes conscients, là où nous sommes, qu’effectivement, sur les systèmes solaires enfermés ou qui ont été enfermés, le bien et le mal prévaut. Mais qui vous a dit, comment est-ce que vous avez pu imaginer ou construire des modèles, même mathématiques, en négligeant 90% de la masse de l'univers, c’est-à-dire la matière noire, puisque la vraie vie est là ? Vous avez une image en négatif, si je peux dire, et en plus, faussée, et en plus, par rapport au vibral et à l'Éternité, vous ne pouvez, et ça a été répété en long, en large et en travers, pas uniquement par Bidi d'ailleurs, ça a été dit par différentes voix, rien ne peut vous être connu, rien ne peut être saisi. Vous voyez ?

Allez, on continue.

Question : de votre position au-delà de ce monde de 3ème dimension, les galaxies telles que nous les voyons existent-elles réellement ?

Non. Y a des plans dimensionnels dans l'expression et la manifestation libre de la conscience, mais ce mot « hiérarchie », que j'ai aussi beaucoup employé quand j'étais vivant bien sûr, mais moi je parlais pas des hiérarchies des pseudo-maîtres ascensionnés, moi je parlais d'une hiérarchie angélique, les séraphins, les Keroubim et tous ces grands êtres, ces grandes consciences – parce qu'on peut pas parler d'êtres à ce niveau-là –, ces grandes consciences qui sous-tendent la manifestation de la conscience, oui c'est hiérarchique, mais n'y voyez pas une hiérarchie pyramidale comme sur ce monde, vous voyez. C'est le problème, quand on emploie ce mot, vous allez tout de suite penser, et votre cerveau vous le suggère bien sûr, avec perspicacité et illusion, qu'il y a des hiérarchies, qu'un archange est au-dessus d'un ange. Mais y a personne qui est supérieur et inférieur, y a que la liberté de la conscience.

Et rappelez-vous surtout que quand vous êtes au-delà de la 3D dissociée de ce monde, vous n'êtes pas tributaires d'une forme de conscience quelle qu'elle soit. Vous n'avez pas de corps propre. Le seul corps propre, si je peux dire, qui vous appartient en propre et qui effectivement est propre, c'est le corps d'Êtreté, mais le corps d'Êtreté, il est exactement le même, comme on disait qu'on a la Goutte rouge et la Goutte blanche, c’est-à-dire l'Atman et le Brahman si vous préférez, ou l'âme divine et l'âme spirituelle. Mais y en a qu'une. Alors bien sûr, quand on est incarné, on se glorifie d'avoir une âme mais nous vous avions expliqué que l'âme n’était que le médium par rapport à l'Esprit. Vous êtes pur Esprit avant d'être une forme quelle qu'elle soit, et même vous verrez par vous-mêmes qu'au-delà de cette dimension, vous n'êtes assujettis à aucune forme. Et d'ailleurs votre corps d'Êtreté est toujours le même, il prend la conformation des ondes qui sont présentes sur un système solaire quand il y est présent, c'est tout, mais il change de forme dès qu'il change de dimension ou de système solaire. Mais c'est toujours le même corps d'Êtreté, avec la même architecture, simplement la forme qui est prise est fonction de l'univers ou du multivers ou du super-univers qui est manifesté à la conscience, c'est tout.

Mais je conçois tout à fait qu'il est difficile d'imaginer que vous êtes au-delà de la conscience et au-delà de toute forme. Mais quand vous le vivez, maintenant par la Voie de l'Innocence – alors la Voie de l'Enfance, si vous préférez, Thérèse aussi en a beaucoup parlé –, alors à ce moment-là, si vous êtes disponibles pour vivre ce qui est à vivre, vous verrez, c'est tellement simple, c'est tellement facile. Mais le mental ne vous dira jamais que c'est facile, bien sûr, mais tous les frères et les soeurs qui découvrent cet Absolu, ce néant, cette félicité éternelle, savent qu'ils sont cela et on ne peut dire qu'après, que effectivement c'était tellement simple. Mais pour l'ego, c'est impossible que ça soit simple, vous voyez ? L'ego, il va toujours vous emmener, surtout maintenant, dans la réflexion, dans la compréhension, dans l'explication, ou dans la projection. L'instant présent, Ici et Maintenant, HIC et NUNC, a une efficacité redoutable. Mais ça sert à rien de se dire « Ici et Maintenant » si votre mental est en train de partir dans des explications, ou si vos émotions se manifestent, vous voyez ?

J'ai pas dit qu'il fallait réfréner le mental ou bloquer les émotions, bien au contraire, parce que là vous pouvez plus rien bloquer, de toute façon. Donc de toute façon, ça sert à rien d’essayer de recréer un tapis pour mettre la poussière en dessous, y a plus rien de tout ça. Y a plus, si vous voulez, de couches d'amortissement, il reste le corps, il reste un peu d'émotions, un peu de mental, mais vous voyez quand il se manifeste, eh ben vous êtes moins bien que cinq minutes auparavant, dans l'instant où vous êtes alignés dans la vacuité, dans le Rien, vous l'appelez comme vous voulez. Mais vous allez être de plus en plus capables de faire la différence par vous-mêmes, au moment où vous êtes dans la personne et au moment où l'Esprit a pris possession de la personne – et la personne ne peut que s'effacer. Vous verrez très bien les conséquences directes et immédiates de votre emplacement, et c'est la meilleure école, si je peux dire, le meilleur apprentissage que vous pouvez réaliser pour vivre ce que vous êtes totalement, sans freins, sans limites, sans condition.

Autre question.

Question : est-il exact que l'école des Melchisédech n'est pas de ce monde ?

J'ai bien entendu, mais je ne suis pas sûr d'avoir compris. Les Melchisédech ont eu des ordres initiatiques qui ont été créés sur terre, mais c'est du pipeau, si je peux dire, par rapport aux Melchisédech que nous sommes quand nous sommes de l'autre côté. N'oubliez pas qu'un maître, même quand il descend, passe par le voile de l'oubli. Y a très très peu de consciences humaines qui sont nées, si je peux dire, en ayant la conscience qui demeure, quand la personnalité se construit, de leur éternité, même les grands maîtres, parce que ça fait partie de l'oubli qu'ils sont présents à la surface de ce monde. C'est d'ailleurs comme ça que vous avez tous et que nous avons tous été piégés dans cette matrice archontique. Parce que le voile de l'oubli vous fait oublier que vous êtes Esprit, et donc vous tombez dans la loi de causalité, action-réaction, la loi de karma, etc., toutes ces déviations de la Lumière authentique. Donc on peut dire que c'est vrai, comme c'est pas vrai. Les Melchisédech, c'est les vingt-quatre opérateurs et agenceurs dans les mondes en libération des Éléments, des quatre Éléments, n'est-ce pas, alors que les écoles dites initiatiques qui s'intitulent Melchisédech ne sont que des parodies.

C'est encore des frères et des soeurs qui courent après une possession spirituelle, après des chimères, c’est-à-dire la connaissance. Tant que vous n'avez pas compris que toute connaissance n'est qu'ignorance, vous ne pouvez pas être libres. Ça a été expliqué, je peux vous renvoyer à l'étape préalable aux Noces Célestes et de relire, pour vous rafraîchir les idées, ce qu'avait dit l'Archange Jophiel sur la connaissance. Connaissance, étymologiquement, c'est « naître avec », c'est pas aller cogiter, trouver des lois spirituelles et s'en servir, parce que ça, c'est typiquement, entre guillemets, luciférien, c'est la fausse lumière, celle qui vous fait croire que vous êtes arrivés, mais vous arrivez jamais nulle part. C'est la satisfaction de l'ego ou de l'orgueil spirituel.

Le véritable Amour, il est simple, il a pas besoin de s'encombrer. Alors peut-être il peut se servir de Marie, de Jésus, de Bouddha, de qui il veut, par moments, ou communiquer avec ces êtres même tout le temps, mais là n'est pas l'essentiel. Soyez comme l'enfant. Vous vous rappelez quand vous étiez enfant, y a des enfants, ils écoutent les histoires et ils sont émerveillés, et y en a d'autres qui vous interrompent toutes les cinq minutes, ils connaîtront jamais la fin de l'histoire, si je peux dire. Ou le vécu de la fin de l'histoire sera altéré par toutes les suppositions, toutes les projections et toutes les interrogations.

Vous savez que durant l'Appel de Marie, vous serez morts, réellement morts. Et y en a qui se posent la question de savoir comment y vont faire pour faire pipi ou que vont devenir leurs animaux, leurs enfants. Ça, ça concerne la personne. Et la Résurrection, la sortie du tombeau, aura lieu le troisième jour, pas pour tous. Y en a qui seront partis parce qu'ils auront découvert la réalité de la Liberté totale de ce qu'ils sont et qui n'envisageront pas une seconde de revenir dans une quelconque histoire ou une quelconque pseudo-évolution. Tout ça, c'est des chimères qu'on nous a racontées et sur lesquelles il a fallu quand même s'appuyer pour pas perdre définitivement le fil de l'Esprit – mais c'est pas l'Esprit. L'Esprit n’apparaît que quand tout le reste a disparu.

Vous avez eu, voilà quelques mois, tout un ensemble de transmissions de l'Impersonnel. Qui c'est l'Impersonnel, puisqu'il est impersonnel ? Alors certains d'entre vous, qui étaient des petits malins, ont vu que dans certains cas c'était Uriel mélangé à tel autre Archange, dans certains cas c'était telle Étoile avec une autre Étoile, etc. Mais à quoi ça vous sert ? En définitive à rien. L'important c'était de vivre ou de continuer à vivre ce qui est à vivre – et surtout la Lumière –, quel qu'en soit le prix à payer pour la petite personne. Rappelez-vous, et je l'ai dit déjà à de nombreuses reprises, y a plusieurs années, nul ne peut servir deux maîtres à la fois.

Donc dans le cas de la personne, soit vous servez l'ego, soit vous servez la Lumière, y aura plus de demi-mesure, et en particulier au niveau des sphères que je qualifierais d'occulte. Les méchants garçons, vous savez, les guignols, c'est ce qu'ils sont en train de vivre en ce moment, ils vivent une déculottée, et je vous garantis que pour certains d'entre eux, ils ont eu un aperçu, mais très violent, de ce qu'est la Lumière, et ça a entraîné soit des résistances soit des conduites un peu aberrantes. Vous le voyez dans tous les pays, dans tous les faits divers, dans tous les faits de guerre, dans tous les faits politiques. Et vous avez vraiment l'impression que le monde marche sur la tête. Ça c'est la résistance à la Lumière.

C'est pas la Lumière qui détruit, vous le savez. La dissolution, c'est la disparition de tout ce qui est éphémère, de tout ce qui est faussé. Il reste très peu de lumière oblicale. À l'époque, nous vous avions parlé de l'axe de falsification hein, vous vous rappelez, avec la lumière oblicale, et les rayonnements, maintenant, pénètrent, ont pénétré et pénétreront de plus en plus dans vos structures comme dans la terre. Et les méchants garçons ont passé de sales moments, je peux vous le garantir, au mois de février-mars, parce qu'ils ont eu accès en conscience à la Vérité, et ils doivent se dépatouiller maintenant entre tous les poids qu'ils portent, toutes les avidités. Je pense aussi bien aux journalistes, je pense aux hommes politiques, je pense à la finance, je pense à ceux, à un niveau plus modeste, qui ont entretenu une prédation consciente ou inconsciente sur leurs proches, enfants, parents, mari, femme. Y a plus de prise à tout ça, et pour ces frères et ces soeurs (je parle pas des portails organiques), qui ont été déviés de leur authenticité, je peux vous garantir qu'ils ont pris, pas la carotte comme vous, ils ont pris un coup de bâton derrière la tête, colossal, et il faut qu'ils se débrouillent avec ça maintenant. Ça va leur permettre aussi de choisir.

Ça, ça fait partie des ultimes grâces telles que Marie vous l'avait dit. Voyez, soit vous jouez l'apparence sociétale, soit vous jouez le jeu de la Vérité – envers vous-mêmes aussi, et surtout envers vous-mêmes. Vous ne pouvez plus tricher, en aucune manière. D'ailleurs si vous trichez, le corps il se manifeste, ou autre chose, un événement.

Autre question.

Question : ça rejoint ce que vous venez de dire.

C'est merveilleux je réponds toujours aux questions posées.

Question : pourquoi y a-t-il actuellement dans le monde, l'émergence de gouvernants et responsables dont les consciences sont aussi éloignées de la Lumière ? Est-ce les Archontes qui mettent en place leurs portails organiques pour le bouquet final ?

Absolument pas. Absolument pas. Les Archontes, ils sont tous plus ou moins mal, si je peux dire, sur Saturne, parce que ça barde là-haut, hein. Mais ici, sur terre, non, non. Bien évidemment, vous avez des frères et des soeurs qui sont encore sous l'influence de lignées prédatrices, et quand il y a des lignées prédatrices, vous le savez, en particulier archontiques, même si vous n'avez jamais participé à cela, vous portez la lignée. Bien évidemment, pour ces frères et ces soeurs, l'expression de la prédation est inscrite dans cette lignée et on n'y peut rien, mais simplement maintenant, c'est vu et ça se résout, vous voyez ? Effectivement, pour le reste j'ai répondu dans la question d'avant.

Mais n'oubliez pas que c'est pas du tout ce que dit la personne qui se produit, et ça a toujours été comme ça. Tous les êtres de pouvoir ont toujours fonctionné de la même façon. Simplement, comme l'éclairage est différent et que globalement, au niveau de l'ensemble de l'humanité, la fréquence est augmentée, vous savez que depuis le 8 mars beaucoup de choses ont changé dans les fréquences qui sont reçues sur terre, et vous vous élevez, les voiles s'écartent, et ça vous semble intolérable, mais c'est comme ça depuis des millénaires. Y a jamais eu sur cette terre, en Orient comme en Occident, un seul gouvernant qui a été dans la Lumière. Le Christ disait : « Votre Royaume est-il sur ce monde ou est-il d'un autre monde ? », « Vous êtes sur cette terre mais vous n'êtes pas de cette terre. ». Vous voyez ?

Or donc ça vous semble plus grave, ça vous semble plus heurté parce que tout est éclairé, la scène de théâtre finale est éclairée de partout, par vous-mêmes, par derrière, par les côtés. Plus rien ne peut échapper à la Lumière. Donc même si ça vous semble, du point de vue de la personne, encore plus noir, encore plus de la prédation, oui effectivement, mais c'est la peur. Rappelez-vous ce que j'ai dit, vous verrez bientôt des retournements de veste assez spectaculaires, dans tous les pays. Vous avez des êtres qui vont implorer le pardon à la télévision, vous verrez. Et ça, c'est pas dans des années, c'est là maintenant, la période de Pâques. Vous allez voir des bouleversements, des retournements de veste, des changements radicaux qui vont se produire, autour de vous comme pour ceux qui exerçaient dans les sphères de pouvoir.

La Voie de l'Enfance, l'Esprit, ne s’accommodent d'aucune prise de pouvoir sur quoi que ce soit. C'est ça que vous découvrez. Alors bien sûr, l'éclairage est assez cru et ça vous donne, aussi bien dans les familles qu'avec vos proches, qu'au niveau de la société, à voir des choses que vous ne voyiez pas avant. Ça veut pas dire qu'elles n'existaient pas mais y avaient des couches isolantes qui n'existent plus. Vous voyez ? Donc méfiez-vous, dans ce qui se vit actuellement, on a l'exemple à l'instant avec cette question-là, de ne pas interpréter. Soyez en permanence, non pas en vigilance extérieure mais soyez en permanence là, dans le coeur. Ça veut pas dire conceptuellement : « Je vais être gentille », ça veut pas dire que je vais sentir en permanence la Couronne qui va me rassurer, ou le Feu, c'est simplement que tout ce qui se produit sur l'écran extérieur de la conscience, comme sur l'écran du corps, doit être ramené au coeur, là où il n'y a nulle justification, nulle explication et nul besoin de compréhension. Vous êtes l'Esprit, vous êtes l’Absolu, vous Dieu, vous êtes le Christ, vous êtes tout ce que vous voulez. C'est bien loin, bien sûr, des circonstances et des lois de ce monde, vous en conviendrez.

Question : les vaisseaux-mère de Marie ont-ils un rôle particulier dans le cadre de l'Ascension finale ?
Bien sûr, bien sûr. Comme vous le savez, et comme Marie vous dit que nous sommes tous ses enfants, c’est-à-dire qu’un nombre très important, la quasi-totalité des humains, des frères et des soeurs, ont au moins une lignée en résonance avec Sirius. C'est pas obligatoire mais c'est quand même une grande constante. Ce corps que nous habitons, quand nous sommes incarnés, il a une histoire, lui, indépendamment de sa naissance et de sa mort. Cette histoire, elle est inscrite dans les Éléments de la terre. Vous savez, Bidi vous a parlé, quand il était incarné aussi il disait que le corps, c'est un sac de nourriture, un sac de viande, qui est constitué d'Éléments avec certaines qualités que les frères orientaux appellent les trois gunas, vous savez ?

Les aliments et les Éléments peuvent être classifiés selon qu'ils sont équilibrants, lourds ou légers. Vous êtes un assemblage de ça, et même la conscience ordinaire ne résulte que de l'action des sucs de nourriture et rien d'autre. C'est pour ça d'ailleurs que le jeûne, et j'en avais parlé, était un moyen incroyable de ne plus nourrir la conscience de l'ego et la conscience de la personne. C'est pas une amélioration seulement des conditions physiologiques du corps, c'est avant tout une amélioration de la conscience elle-même, qui lui permet de se voir dans l'éphémère et dans l'Éternité et qui est le préalable à la disparition de la conscience, vous voyez ?

C'est quoi la question ?

Question : les vaisseaux-mère de Marie.

Ah oui. Alors les vaisseaux-mère de Marie, mais ils ont une importance capitale. Je vais pas revenir sur tout ce qui avait été dit sur l'ensemble de la Confédération Intergalactique. La seule chose que nous n'avons pas le droit, et que nous ne ferons jamais, c'est violer le libre-arbitre de quiconque. Tant qu'il y a l'ego de la personne, il y a libre-arbitre. Nous, nous travaillons sur la Liberté, et tant que vous êtes une personne, vous n'êtes pas libres. Et donc vous êtes soumis à l'action-réaction ou au libre-arbitre. La seule liberté, c'est de savoir combien de temps vous allez comprendre que tout ça c'est des conneries, qu'y a qu'une seule chose, c'est l'Esprit. Vous voyez ? Alors on pourrait employer plein de mots différents, plein de terminologies. Pour cette semaine, moi j'ai dit, le mot le plus important, c'est quand même l'innocence, redevenir comme un enfant. C'est plus que la Voie de l'Enfance parce que ça rejoint aussi la spontanéité. Les enfants sont spontanés, mais y a des fois où il y a des calculs aussi, ça existe chez certains chenapans. Mais vous, vous n'êtes pas concernés par cela. Vous voyez ?

Allez, autre question. Donc les vaisseaux de Marie, ils sont positionnés autour de la Terre, comme ils étaient positionnés autour du Soleil. Bien sûr, et nous vous l'avons toujours dit, nous connaissons la finalité parce qu'elle est inscrite sur les autres plans, nous vous l'avons dit dès l'année 2011, que la Terre était libérée, et c'est la vérité. Maintenant, entre 2012 et maintenant, qu'est-ce qui s'est passé ? Oui cinq années, je sais, c'est long, mais c'est toutes les révélations que vous vivez, que vous soyez libérés ou pas. Mais là, je parle au niveau collectif. Tous les humains s'aperçoivent que les journaux mentent, que les politiques mentent, que tout le monde utilise le mensonge. En Éternité, c'est pas possible.

Alors quand vous découvrez l'Éternité, vous essayez de jongler pour ne pas mentir, mais parfois de taire la vérité. Quand vous êtes en Éternité de manière définitive, vous ne pouvez pas taire la vérité ni l'altérer. Vous n'êtes plus une personne à ce moment-là. Y a plus de desiderata personnels ou d'objectifs personnels, si ce n'est d'être présents, c'est tout. Et certains d'entre vous, comme je l'ai dit tout à l’heure, éprouvent le besoin de plus dormir, ou alors de dormir le double, d'autres de manger le double ou de pas manger ; peu importe, ça concerne votre éphémère, ça concerne pas qui vous êtes. Et cette espèce de distance, si je peux dire, alors qu'en fait vous savez que c'est une superposition, mais ça débouche sur la conscience de la distance qui peut exister entre ce qui constitue la conscience éphémère de passage et d'un autre côté la supraconscience, et surtout l'Absolu. Je ne parle même plus de l'inconscient ou du subconscient.

Et les coups de bâton que nous avons donnés, que la Lumière a donné derrière la tête des hommes importants, on va dire influents, a été terrible. Vous les voyez d'ailleurs, ils ont tous des mines déconfites. Vous voyez pas des frères et des soeurs comme ça, sur votre écran de télé ou sur internet, ou dans vos proches, qui du jour au lendemain passent à une tête déconfite? Eh oui, mais c'est pas grave. C'est justement, si je peux dire, cette déconfiture qui crée un sursaut salutaire pour l'Éternité. C'est ça que la plupart, pas dans tous les pays hein, nous n'avons pas pu le faire dans tous les pays, nous avons canalisé cette énergie de coups de bâton derrière la tête sur certaines obédiences, nous allons dire, et certaines sphères d'influence. D'ailleurs y en a un qui est mort y a pas longtemps, il a pas résisté, le pauvre, hein. Je parle de quelqu'un de très connu là. Il a éteint son neuvième coeur, je crois, et vous allez tous les voir comme ça. La honte va les faire mourir, le regret va les faire mourir ; c'est la meilleure façon qu'ils ont de vivre la Grâce.

Allez, autre question.

Question : pouvez-vous parler des décorporations : ce qu'il se passe, l'utilité, le but ?

Ah la seule utilité, si ça vous arrive aujourd'hui, c'est de voir simplement que vous n'êtes pas ce corps, et d'ailleurs tous les frères et soeurs qui ont vécu les expériences de mort imminente, qui ont vécu ces états-là n'ont plus peur de la mort, et ils savent très bien qu'ils sont dans le corps mais qu'ils sont pas le corps. C'est le seul but. Si c'est pour vivre les expériences, bien sûr que y en a, parmi vous, qui seront appelés à vivre ces expériences dans les autres dimensions, dans les autres sphères, mais c'est la liberté de votre conscience. Mais le but le plus important, aujourd'hui, c'est uniquement celui-là, c'est pas d'aller explorer les multivers et les super-univers, c'est avant tout de se trouver. Et y a besoin de partir nulle part pour cela.

Mais le fait de se voir hors de son corps met fin à ce qui était nommé la peur de la mort ou si vous préférez, je crois que ça a été appelé par celui qui vous parle, comment il disait, la rupture du mythe d'immortalité. Ça rejoint aussi tout ce qui avait été exprimé par Jean, par Sri Aurobindo, c'était son nom à la dernière incarnation. Il vous a expliqué tout ça, le langage vibral de l'Apocalypse, avant que ce soit un langage réel de ce qui se produit, mais c'était avant tout un langage vibral. Donc tout ça, vous le vivez sur la scène de théâtre, quelle que soit votre scène de théâtre actuelle.

Et puis surtout, je vous le redis parce que l'injonction de la Lumière est parfois tellement forte qu'elle vous prive de toute action au sein de l'éphémère, c'est que pour vous ça doit être comme ça. Et pour d'autres, au contraire, ils se lancent dans des projets, mais pas avec avidité, c'est pas un projet pour se détourner des événements de dissolution qui se produisent, mais parce que la vie est la vie. Et la vie étant la vie, même au sein de l'enfermement, elle peut très bien avoir des projets, de créations quelles qu'elles soient, d'activités quelles qu'elles soient. De toute façon, quoi que vous fassiez, quoi que vous disiez, ce que vous avez à vivre doit se vivre, donc ça sert à rien de le refuser. Hein, faut pas être dans le déni ou dans la colère, c'est les cinq étapes, si vous voulez, du Choc de l'humanité, et là on a commencé à taper derrière la tête, je vous l'ai dit.

Et quand j'ai dit une expression « taper à coup de bambou, à coup de marteau derrière la tête, ou de bâton », c'est imagé mais pas seulement. Je vous rappelle que dans la partie arrière de la tête, vous avez le Triangle de la Terre, vous vous en rappelez, hein, un peu, et vous avez aussi le cervelet, vous avez le siège des mémoires, le relais, si vous voulez, avec la Goutte rouge, c’est-à-dire l'âme spirituelle qui correspond pour vous à la Porte AL. C'est la même chose. Imaginez quelqu'un qui a toujours vécu dans le noir pendant des mois, vous le mettez à la lumière, il devient aveugle.

Donc les coups de bambou qui ont été donnés, que ce soit pour vous, frères et soeurs ici ou ailleurs, ou surtout pour ceux qui sont dans des positions de pouvoir, ont été coton, si je peux dire. Ça a été des prises de conscience avec ce qui va avec, les remords et les regrets, la contrition, je crois on dit dans le langage… La contrition est l'acte préalable à la rédemption de ces frères et de ces soeurs qui ont exercé cette prédation, qui ont tout ramené à eux, l'argent, les honneurs, la notoriété, l'aisance matérielle. Et à travers cela, bien sûr y a des regrets, y a des actes réels de contrition qui se font avec des retournements de veste quasi immédiats. Et ça, vous allez en voir de plus en plus autour de vous, hein, même chez vos très proches.

Allez, on continue.

Question : Hercobulus doit-il être considéré comme un soleil ou une planète ?

Ça n'a aucune espèce d'importance. C'est une masse avec un noyau ferreux, qui est énorme et dont les influences sur la gravitation vont devenir extrêmement visibles, bien sûr. Mais c'est pareil, de savoir que c'est une planète… si je vais jusqu'au bout, de savoir que c'est une planète ou un soleil, ça change quelque chose à ton coeur ? C'est maintenant ce qu'il faut vous poser comme question. Pas ici, parce qu'on joue le jeu et on pose des questions, mais quand vous êtes seuls, quand quelque chose émerge comme ça, qui pose la question et quelle est l'utilité pour ce que je suis ? Ce que je suis, ce que vous êtes, dans le Coeur du Coeur, n'a besoin de rien, même pas de votre corps, ni de votre personne, bah ça vous l'êtes de toute éternité. Vous voyez ? Alors bien sûr, quand c'est les rêves, j'y réponds, parce que ça vous concerne et puis ça peut concerner d'autres frères et soeurs, mais de savoir si Pluton est une planète, un astéroïde, ou Nibiru, c'est une naine brune, c'est un soleil, c'est le double du soleil qui a été séparé par les Archontes.

Question : c’est par rapport au fait que Nibiru est considéré comme le double de notre soleil.

Le problème n'est pas là. Si tu veux appréhender Nibiru, devient Nibiru. Vous avez une soeur très chère qui n'est pas là – qui était là y a deux ans, maintenant elle a d'autres occupations – qui a eu, qui a reçu des messages de Nibiru. Ils étaient tout à fait vrais, de la même façon que vous pouvez recevoir un message d'une fourmi ou de Gaïa. C'est ça qui est important. Plutôt que de savoir si c'est planète ou étoile, parce que ça change rien à ton coeur, emmène ton coeur dans Nibiru ou emmène Nibiru dans ton coeur, et là t'auras toutes les réponses. Essayez d'oublier… même dans les questions je vous renvoie à ça, pas pour pas y répondre mais pour vous renvoyer, et vous devez vous renvoyer vous-mêmes au Coeur du Coeur, parce que dans le Coeur du Coeur y a la Connaissance, et toutes les connaissances intellectuelles ne sont que des ignorances. Quand vous acceptez votre ignorance, tout vous est révélé.

L'important n'est pas de définir ou d'appeler Nibiru, soleil, planète, système solaire, mais c'est de le vivre. Pour le Soleil, c'est pareil. Si tu conceptualises le Soleil, tu vas dire : « Oui, c'est ce qui permet la vie ». Et d'ailleurs j'ai parlé en 2010 des méditations face au soleil, ou le dos au soleil. Je le faisais quand j'étais incarné, jusqu'à mes derniers jours, parce que c'est une image, c'est une représentation, c'est ce qui nous rapproche le plus… comme le Christ pour un chrétien, ou comme Bouddha pour un bouddhiste. Mais ce sont des représentations, rien de plus. Donc la meilleure façon de le vivre, c'est de le vivre, c'est pas de l'expliquer, ni de le conceptualiser, ni de le comprendre.

C'est la même façon, quand vous avez un frère et une soeur, vous pouvez… et d'ailleurs j'avais répondu parmi les premières questions la dernière fois et au ressentiment d'un frère sur un autre frère, ou du sentiment de colère ou du sentiment que quelque chose n'est pas juste. Mais quand vous voyez quelque chose qui est pas juste, ça veut dire que vous le portez en vous, n'est-ce pas? C'est celui qui dit qui est. Parce que si vous êtes libérés de tous ces jeux-là, bien sûr que vous voyez les méchants garçons, bien sûr que vous voyez les frères qui cherchent la Lumière ou qui sont Lumière, mais tout ça c'est du cinéma. Dès que vous le vivez dans le coeur, vous n'avez plus besoin de poser des étiquettes : « c'est bien », « c'est mal », « c'est ceci », « c'est cela », vous le vivez directement. C'est ce qui va se passer pendant la stase, vous pourrez absolument pas vous raccrocher à une quelconque histoire ou à une quelconque perception d'aucune nature que ce soit. Alors prenez l'habitude, dans ces semaines, de vivre cela.

Alors tu disais que y avait une importance de savoir si Nibiru était une planète ou un soleil. Laquelle?

Question : parce qu'il y a ce soleil qui est une naine blanche...

Brune, c’est pas une naine blanche, c'est une naine brune.

Question : Hercobulus tourne autour.

Mais le but, nous vous l’avons dit, c’est de rompre l'isolement du Soleil, et donc la Libération de la Terre et la Libération du Soleil a eu lieu avec la libération des corps d'Êtreté, en 2009 un petit peu et surtout 2010, le noyau de la Terre a été libéré en 2011, le Soleil est en achèvement de libération, ce qui explique que vous avez des trous coronaux qui sont de plus en plus grands. Le Soleil doit s'ouvrir, je vous renvoie à ce que disait Séréti y a douze ans maintenant. Ça vous paraît, dans la logique d'un système solaire avec les planètes qui tournent autour du soleil, complètement aberrant. Un atome, je prends le système solaire mais c'est la même chose pour l'atome avec le noyau, les protons, les neutrons et l'électron qui tourne.

Qui a réussi, à part par les mathématiques et la statistique, à savoir où étaient les électrons ? Est-ce qu'ils sont seulement réels ? Ça va très très loin. Alors vous pouvez effectivement décrire les lois de l'électricité ou les lois de la gravitation, mais à aucun moment ces lois-là ne sont applicables quand vous êtes libres, et surtout au-delà des mondes carbonés. Donc tout ça c'est superflu, toutes ces connaissances deviennent superflues. Elles faisaient partie de l'histoire, mais l'histoire s'arrête.

Je vous rappelle que nous ne vous avons jamais caché la vérité, bien avant les Noces Célestes, sur le devenir de ce système solaire, et que si vous êtes encore attachés à l'histoire, à vos amis, à vos parents… il faut aimer les êtres mais aimez-les en la liberté. C’est le seul amour qui soit véritable, c'est aimer l'autre quoi qu'il fasse, quoi qu'il vous fasse, quoi qu'il dise, parce que vous voyez derrière les apparences. Ça vous empêche pas de vous battre et de donner une gifle, hein, quand y a des problèmes de personne, mais vous savez que vous n'êtes pas ça. Mais c'est pas un concept, c'est un vécu qui est tout à fait réel, c'est ça que vous avez à vivre maintenant, quels que soient l'Onde de Vie, le Feu igné, les Portes, ou les manifestations qui viennent vous voir la nuit. Vous voyez bien, les elfes vous l'avaient dit déjà l'année dernière, que vous voyez de plus en plus de processus subtils, chacun à sa manière. Et c'est une réalité qui ne peut plus être cachée.

Question : est-il exact qu'il y a des êtres qui vivent dans le même corps depuis 12 000 ans et qu’ils se revitalisent par le sacrifice humain ?

C'est Indiana Jones, ça. Je sais pas quoi répondre. Les Archontes, ils sont pas dans un corps de chair, donc eux ils se nourrissent de vos émotions, donc ils en ont rien à faire de votre corps physique. C’est votre âme qui les intéresse, c’est l'énergie de votre âme ; ils se nourrissent de ça. Mais imaginez un corps qui soit en catalepsie depuis 12 000 ans, en plus ça serait certainement pas un être de Lumière qui s'amuserait à ça, parce qu'un être de Lumière, il est pas prisonnier du temps. Quel est l'intérêt de maintenir une forme aussi longtemps ? Les Néphilim, ils sont partis quand les Archontes sont arrivés, avec la promesse de revenir ; ils avaient pas besoin de demeurer des milliers d'années dans un corps. Mais je sais bien sûr qu'on vous parle beaucoup de ça en ce moment, parce que y avait soi-disant des découvertes qui ont été faites, à certains endroits. Mais quelle importance. Ça, ça concerne que l'histoire de la terre. Votre histoire, elle dépasse largement le cadre de cette terre. Vous êtes sur ce monde mais vous n'êtes pas de ce monde.

Alors je sais qu'il y a des courants, dans le chamanisme, qui vous disent que vous êtes liés à la Terre. Mais c'est le corps biologique qui est lié à la Terre, pas ce que vous êtes, faut pas confondre les choses. Ce corps est issu de la Terre et des Éléments de la Terre, bien sûr, mais votre Esprit n'a aucun Élément de cette terre. Nous vous avons parlé des archétypes des Éléments au niveau des Étoiles et des Triangles élémentaires de la tête, vous vous rappelez ?

C'est ça simplement, rien d'autre. Vous n'avez pas à dépendre d'une forme. Alors cette histoire d'êtres qui seraient en catalepsie depuis 12 000 ans, il faut vraiment être malade pour se mettre dans cet état-là hein, puisque quand vous découvrirez la liberté effective, au-delà de la forme, vous verrez bien qu’une forme n'est rien, c'est qu'un vêtement. C’est comme une voiture, quand elle marche plus, vous en changez, sauf que là, y a rien à payer, c'est gratuit, et que le seul carburant, c'est la Lumière, rien d'autre, et l'Amour.

Donc ce genre de questions maintenant sur l'histoire de la Terre, ont un intérêt qui restera toujours intellectuel, ça ne vous fera pas, si je peux dire, progresser d'un iota sur la découverte de qui vous êtes. Ça, c'est la connaissance dite luciférienne. Je l'ai dit d'ailleurs, ça vous renvoie à tout ce qui avait été dit par l'archange Jophiel.

Autre question.

Question : le dauphin étant l'animal lié à Sirius, quel est celui correspondant à Aldébaran ?

Aldébaran, y a pas d'animal. Ce sont des humanoïdes comme les Végaliens. Les Végaliens, ils sont tout petits ; bien sûr, de votre point de vue, vous pouvez les trouver moches, mais c'est humanoïde jusqu'à preuve du contraire. Y a deux orifices pour le nez, un orifice pour la bouche, même si ça sert à rien, et deux trous pour les oreilles et pour les yeux. Les autres n'ont pas cette conformation. Les insectes par exemple, les yeux sont pas placés au même endroit que vous, les aigles non plus, mais sur Aldébaran, je pense pas qu'il y ait de formes dites animales. Vous savez que les animaux sont des parodies, sur terre, de ce que sont réellement les véhicules d'Êtreté selon les origines stellaires.

Autre question.

Question : une soeur était catholique pratiquante et donnait même des cours de catéchisme…

La pauvre.

Question : depuis qu'elle écoute vos interventions, une nuit, éveillée, elle a senti une caresse sur la joue gauche et une autre nuit, elle a senti qu'on lui prenait la main gauche…

C'est Marie qui fait ça.

Question : … elle se sent très proche de Marie.

C'est Marie, toujours, qui fait ça. Marie, elle prononce votre prénom très doucement, Marie, elle vous caresse ou vous embrasse la joue, et elle vous tient la main. C’est toujours Marie.

Question : elle serait heureuse d'avoir votre éclairage.

Eh ben c'est déjà fait.

J'insiste, hein, c'est vraiment Marie. Là, y a effectivement des soeurs qui peuvent passer, des soeurs Étoiles, mais quand vous avez le baiser de Marie sur le haut de la joue gauche, c'est toujours dans cette région-là, c'est pas pleine joue ni sur la bouche, c’est là. Parce que c'est lié directement… alors les autres ils voient pas, ceux qui sont pas là, c'est la pommette, le haut de la pommette qu'elle embrasse Marie, ou qu'elle caresse, parce qu'elle établit sa vibration dans le Canal Marial, tout simplement ; et après elle prend la main ou elle dit votre prénom. Et quand vous avez vécu ça une fois, vous pouvez plus douter que Marie est Maman, est notre Mère à tous sans aucune exception. Mais je parle pas de l'Esprit, je parle du corps de chair et de l'âme, avant qu'elle soit enfermée.

Vous savez, être Absolu n'est pas nécessairement rejeter Marie, le Christ, Bouddha ou tous les grands prophètes. C’est au contraire trouver une ressemblance, c'est imiter le Christ dans le sens le plus noble du terme, ou imiter Marie. C'est plus facile pour les femmes, le plus souvent. Cette imitation-là, c'est le véritable don du Saint-Esprit. J'emploie volontiers un langage catholique pour cette personne. Vous n'avez pas besoin de curé, vous n'avez besoin que de votre coeur. Vous n'avez pas besoin de maître, vous n'avez pas besoin de guru, sauf bien sûr si c'est un satguru, comme dirait Bidi, mais c'est tellement rare. Mais même ça, vous n'en avez pas besoin. Il peut vous aider un certain temps, mais y a que vous qui pouvez aller au Centre du Coeur. Et pour ça, il faut dépouiller, hein. Toutes les connaissances, tout ce que vous avez appris, toutes les histoires que vous avez vécues. C’est ça la Crucifixion et la Résurrection, c'est le sacrifice. Donc j'ai répondu à cette soeur.

Question : j'ai eu des expériences où des objets sont apparus dans la forme. Certains ont expliqué ces phénomènes comme appartenant à la loi de la précipitation. Que pouvez-vous dire à ce sujet ?

Oh vous savez, la matérialisation c'est pas, je dirais, quelque chose d'évident, mais c'est des choses qui se sont toujours produites. Regardez la Source, elle précipite et elle crée un corps. Certains êtres peuvent faire apparaître des objets, c'est pas de la manipulation ou de la magie, c'est la vérité. Et je suis bien placé pour en parler parce que j'ai profondément étudié la magie dans d'autres vies, comme vous dites, et j'en ai une certaine expérience. Mais tout ça, ça sert à rien. N'oubliez pas que chaque jour, chaque événement de votre vie, chaque rencontre que vous allez faire avec un frère et une soeur, de plus en plus vous allez voir : est-ce que c'est quelque chose qui se vit dans le coeur ou dans la tête, quoi que vous disiez, quoi que vous fassiez ? Vous le verrez de plus en plus clairement, hein, si c'est pas encore le cas.

La question, tu peux répéter ?

Question : j'ai eu des expériences où des objets sont apparus dans la forme. Certains ont expliqué ces phénomènes comme appartenant à la loi de la précipitation.

Moi je dirais que c'est la loi d'Amour, parce que la précipitation ou la création matérielle par un acte magique, ça restera toujours quelque chose de luciférien. Par contre, si c'est la création ou la précipitation comme c'est dit, spontanée par le coeur, là y a aucun acte magique. Donc toute matérialisation n'est pas nécessairement soit de l'ombre, soit de la Lumière, c'est variable.

Question : que faites-vous et où êtes-vous quand vous n'êtes pas parmi nous ?

Les Melchisédech, nous avons aussi des vaisseaux, y en a qui sont venus nous rendre visite. Que faisons-nous ? Eh ben nous passons notre temps à nous engueuler. Non, nous passons notre temps à être alignés et, comment dire, à vivre les Éléments. Vous savez que nous sommes 24, que nous sommes répartis 6 par 6 selon notre emplacement sur un cadre élémentaire, c’est-à-dire nord-sud, est-ouest. Et nous sommes en structure géodésique, c’est-à-dire nous avons une représentation spatiale hexagonale, pour chacun des 6 aux endroits où ils sont. D'accord ? C'est pas sur un plan, comme vous vous êtes assis sur un plan ; nous, nous sommes sur plusieurs plans et nous sommes à différentes hauteurs.

Bien sûr, ceux qui viennent nous voir peuvent parfois nous voir comme ça a été représenté, avec ces 24 vieillards un peu séniles qui sont assis comme ça sur des trônes de pierre. Mais ça, c'est une représentation, n'est-ce pas, telle que votre cerveau peut l'imaginer à votre retour. En réalité nous conversons, nous nous alignons et nous nous laissons traverser par notre qualité élémentaire spécifique. Moi, je suis Melchisédech à tel endroit et donc c'est telle énergie particulière, tel archétype élémentaire, et nous confrontons, mais pas intellectuellement bien sûr, nous alchimisons tout ce qui est vu, perçu, vécu, traversé, afin de suivre, si je peux dire, au plus proche, l'évolution de nos frères et soeurs sur la terre, dans ce processus maintenant d'Ascension. Voilà, c'est tout.

Alors donc nous sommes dans nos vaisseaux, mais nous n'avons pas besoin de vaisseaux. C’est pour ça maintenant que nous venons jusqu'à vous, non pas avec nos vaisseaux, puisque nous sommes dans l'atmosphère de la Terre, mais instantanément : nous nous matérialisons à côté de vous. Alors ceux qui sont très sensibles et qui ont la vue intérieure, vous allez voir toujours le même scénario. Quand vous êtes en position allongée, vous allez voir une boule de différentes couleurs qui apparaît et qui se déploie en une forme. C'est nous. Et quand nous ne sommes pas occupés avec vous, et même quand nous sommes occupés avec vous, nous sommes aussi dans notre vaisseau. Vous voyez, vous n'arrivez pas à comprendre que vous pouviez être à la fois auprès de vous et en même temps dans le vaisseau en train d'échanger les Éléments entre nous. Et c'est pourtant ce qui se passe.

La conscience, rappelez-vous, après les Noces Célestes, en préalable à la Libération de la Terre, il vous avait été donné de vivre des mécanismes de communion, de fusion, de dissolution, afin de vous faire vivre que la conscience n'était pas attribuée exclusivement à une forme. Vous voyez, y a une très grande pédagogie derrière tout ce que nous vous avons délivré durant toutes ces années. C’est-à-dire que nous avons suivi un canevas adaptatif de tout ce qui se déroulait, non pas dans les faits de la Terre mais dans les éléments de la Terre.

Et avec ça, nous sommes situés hors du temps, donc nous connaissons très exactement le scénario de fin, simplement il ne peut pas être daté. Mais bien évidemment que vous vous doutez qu'à travers tous les signes physiques de vos corps, de la Terre, de tous les systèmes en place, que ça se déroule en ce moment même. Et ça va prendre une acuité toujours plus forte chaque jour, que ce soit dans votre apocalypse intérieure ou dans l'apocalypse de la Terre, la Révélation.

Question : il a été dit qu'à la vue des autres nous apparaîtrons comme des légumes. Comment cela se manifestera au niveau des symptômes et cet état est-il possible pour certains dès maintenant ?

Oui bien sûr. Y en a qui sont déjà des légumes hein, ceux qui dorment quinze heures par jour, qui mangent, qui dorment, qui mangent, qui dorment, et qui vivent cette transformation. Je crois que si c'est moi qui avais employé cette expression de légumes, il faut pas la prendre au sens littéral. « Comme un légume », c'est l'expression courante quand vous voyez un frère ou une soeur qui est avachi, qui bouge plus et qui est complètement… un légume – c'est comme ça qu'on dit. Je vois pas ce qui y a derrière la question, alors on peut la relire ?

Question : il a été dit qu'à la vue des autres nous apparaîtrons comme des légumes…

Oui, je m'en rappelle très bien. Et alors ?

Question : … comment cela se manifestera au niveau des symptômes...

Faut pas confondre celui qui voit le légume et celui qui est le légume. Celui qui est le légume, vous pouvez demander ici à des frères et soeurs, hein, c'est des véritables légumes. Mais ça va pas durer, c'est juste une période. Mais maintenant, celui qui le vit, il se vit pas comme un légume ; il se vit comme rien, il a disparu de l'histoire. Voilà ce que ça veut dire, rien de plus, rien de moins. Vous avez des frères et des soeurs que vous voyez autour de vous, qui ne sont plus affectés par quoi que ce soit. Ils sont établis dans la Paix éternelle, dans Shantinilaya si vous voulez, ils sont établis dans Sat Chit Ananda. Ils peuvent très bien avoir une vie active mais ils ne réagissent plus ; c'est dans ce sens-là qu'ils sont des légumes aussi. Le Libéré vivant n'a pas à réagir à ce monde ; il est là, on constate qu'il est là, c'est tout. Et c'est d'ailleurs à travers ce non-agir et ce non-faire dans le plan de manifestation de la conscience qu'ils sont les plus efficaces. C'est pas en faisant des bhajans, en prenant les frères et les soeurs dans les bras, que ça va changer quoi que ce soit dans votre vie, c'est en étant ce que vous êtes.

Alors vu de l'extérieur, pour la personnalité, effectivement la personnalité a envie de dire « Mais je suis un légume », ou « L'autre que je vois, c'est un légume ». Il n'est plus dans la réaction, il est dans la vie. Et dans ces moments-là, il est dans la vie du coeur, même s'il a une vie très active à d'autres moments. Je vois pas ce qu'y a d'autre derrière, hein, j'ai pas voulu dire plus, à cette époque, qu’autre chose que ça, c'est tout : « être comme un légume », un légume ça bouge pas, ça pousse sur place. Remarquez, ça peut encore changer peut-être, hein. Le jour où vous verrez les tomates et les courgettes courir, il faudra vous poser de sérieuses questions, hein. Vous imaginez les patates qui sortent de terre toutes seules ? C’est la lévitation de la patate. Non mais ne riez pas, c'est pas pour rien que j'ai pris la pomme de terre. La pomme de terre, c'est pas des racines, c'est un tubercule. Donc il est pas accroché à la terre, ou très peu, par quelques petites racines. C'est l'Ascension des pommes de terre aussi.

Ils sont tous en train de penser à des légumes qui courent…

Question : ils ont mangé trop de champignons.

Quels champignons ?

Question : hallucinogènes.

On n'a pas besoin de champignons pour halluciner, hein. Halluciner, c'est pas hallucination au sens médical mais c'est comme quand vous direz « j'hallucine », vous n'en croyez pas vos yeux. Même le plus au courant ne pourra pas en croire ses yeux. Et réjouissez-vous.

Question : je rêve régulièrement de mon ex-époux. Dans ces rêves, j'ai envie de le retrouver…

Ah c’est pas un cauchemar alors, c’est un rêve.

Question : … mais lui garde ses distances. Dans le dernier rêve, il se montre chaleureux, me prend dans ses bras et nous nous embrassons. Je ressens un grand bonheur qu'il semble partager. Notre fille est là et je comprends que nous repartons pour une nouvelle vie ensemble. Nous sommes joyeux et en courant vers ma voiture, l'un de nous lance la clé à l'autre mais elle tombe dans l'herbe. Je suis paniquée car je pense qu'il faut la retrouver si nous voulons reprendre notre route ensemble.

Quel est ce besoin de penser que vous allez reprendre une route quelconque ? Quel est ce besoin de rétablir des liens ? D'où ça vient ? Donc ce rêve attire ton attention, non pas sur la possibilité de vivre une histoire d'amour avec un ancien mais te montre simplement l'attachement. Et d'ailleurs tu perds la clé du véhicule, ça c'est très marrant. Y a pas d'issue, y a pas de futur. Ce rêve-là ne fait que traduire l'inutilité du mari, de la… – ça veut pas dire qu'il faut quitter mari et femme, hein, j'ai déjà dit – mais l'inutilité de toute histoire quelle qu'elle soit. D'ailleurs le rêve est très caractéristique, la clé est lancée, vous égarez la clé, et donc vous ne pouvez pas prendre la voiture.

Il ne sert à rien de faire revivre le passé. En Éternité, y a aucun passé, aucun avenir, aucun projet, y a juste la Liberté et la Vérité. L'Absolu, Parabrahman, on peut employer encore une fois plein de mots, Prakriti et Purusha, on peut aller très loin dans la terminologie, mais c'est pas le but, là non plus. Donc ce rêve-là te met face à quelque chose de matériel, affectif, mais qui renvoie à quelque chose de beaucoup plus profond que ça, c'est-à-dire le désir de vivre une histoire. Et il t'est montré dans ton rêve que c'est pas possible, qu’il y a certes prise dans les bras, c’est-à-dire pardon quelque part, qui est accordé de l'un envers l'autre, mais vous ne pouvez pas partir dans la voiture. C'est une chimère, mais cette chimère est là pour te montrer justement ce à quoi tu tiens, comme le corps, comme les émotions, comme le mental, comme je l'ai dit en préambule.

Autre question.

Question : en 2012, lors d'un stage, je suis sorti après dîner marcher avec une soeur. Il faisait nuit noire. Malgré l’obscurité totale, j'ai vu comme un mouvement de très grandes ailes dans le ciel, comme une apparition en ce monde. Il faisait trop noir, nous avons fait demi-tour et j'ai vu une dame devant nous. Elle était petite, les cheveux noirs tirés en arrière, et portait un sari de couleur bronze. Elle marchait si lentement que nous l'avons vite rattrapée. Je l'ai appelée mais elle n'a pas ralenti le pas ; j’ai voulu lui mettre la main sur l’épaule mais ma main est passée au travers. Elle a alors brusquement accéléré, l'air s'est densifié devant elle en un mur blanc scintillant, elle est passé au travers du mur et a disparu. La soeur qui m'accompagnait n'a rien vu et ne comprenait pas pourquoi j'avais crié « Madame ». Si j'étais resté tranquille, ça aurait peut-être été enrichissant de voir où elle allait m'emmener.

Certainement. Alors d’abord ça attire une petite réflexion. Vous savez que quand nous intervenons à vos côtés, c'est souvent quand c'est la nuit, quand vous êtes allongés, et c'est d'ailleurs dans ce noir que vous allez voir la Lumière. Dans le noir complet, il n'y a pas de noir, il y a la Lumière. La Lumière vient d'où ? Du noir, bien sûr, pas de l'ombre, pas du mal, mais de ce qui est antérieur à la Lumière. Ce qui est antérieur à la Lumière, c'est ce qui est pas encore manifesté ni né mais qui supporte toute la Création. C’est l'Absolu, tout simplement, le néant si vous préférez.

Ce que tu as vécu, du fait qu'il fasse nuit comme tu l'as dit toi-même, donne une capacité plus grande à voir les yeux ouverts, et indépendamment de tout champignon, hein, comme on a dit tout à l’heure, et de tout produit qui fait des visions chimériques comme l'alcool ou tout ça, on est bien d'accord. Le noir vous donne accès, et c'est ce que vous vivez la nuit... Si vous essayez de faire l'expérience, je vous ai dit que la nuit vous voyez beaucoup de choses, y avait les treillis éthériques, y avait les Présences, y avait plein de choses qui se manifestaient, mais si vous restez dans le noir complet complet, vous allez vous apercevoir de quoi, les yeux ouverts ? Que vous voyez, et pourtant y a rien qui peut éclairer quoi que ce soit et pourtant c'est au sein de ce noir que vous voyez les formes lumineuses, voire la Lumière Blanche, c'est normal. Donc tu as eu accès – peut-être parce qu'à ce moment-là y avait des expériences vibratoires qui étaient faites – à ce qui t’est habituellement invisible. Et tu l'as vu dans le noir, et c'est ça qui est important. Maintenant ta question par rapport à cela, c'est quoi ? Là j’ai donné un premier truc par rapport au noir, la nuit.

Question : il y a eu le mouvement d'air, j'ai eu le sentiment d’une incarnation en ce monde, d’un passage d'un monde à un autre. Puis cette femme en sari bronze, avançant tranquillement devant moi.

Bah oui mais vous savez très bien que y a pas de distance, y a pas d'espace. De la même façon que vous rencontrez des peuples de la nature de manière plus aisée, ou nos Présences de manière plus simple aujourd'hui, mais quand vous allez voir la réalité de ce que nous avons nommé la matrice archontique, vous allez voir ce que c'était la prédation, vous allez voir les démons. C'est pour ça d’ailleurs que dans les apparitions de Marie ou apparitions dites mariales, qui n'étaient pas toujours Marie mais qui étaient quand même particulières, vous ont été données nombre d’informations.

Il avait été dit que pendant les trois jours il fallait fermer les fenêtres et tout, et ne pas s’intéresser à ce qui se passait à l'extérieur. Parce que bien évidemment, dès qu'il n'y a plus aucune protection, toute la matrice archontique (ce qu'il en reste), devient visible : vous voyez les dernières lignes de prédation, vous voyez les derniers liens qui vous unissent à d'autres frères et soeurs, vous voyez tout. Vous voyez ce qui sous-tend. C'est comme si vous étiez, je prends l'exemple des enfants. Au guignol, l’enfant, il regarde Guignol mais il sait pas qu'il y a une main avec des fils. Après il le sait, mais au début non. Et là, c'est ça qui va vous être donné à être vu, que vous voyez déjà, que tu as vu à cette occasion de cette expérience. Tu as vu les autres réalités. Maintenant, je pense pas que tu aies pu passer à travers le portail qu'elle a ouvert devant elle. C'était un portail blanc.

Question : c'est comme si l'air se densifiait et faisait un mur scintillant blanc.

Elle a changé d'état dimensionnel, tout simplement, et donc de forme. Mais ça, ça s'est manifesté, comme tu le dis, dans la réalité tridimensionnelle, parce que ta conscience avait certainement vécu une ouverture à ce moment-là, qui t'a donné à voir les choses invisibles. Mais vous savez, par exemple ce que vous nommez les ondes électriques, les ondes de vos appareils sans fil, là, maintenant, vous les voyez pas mais elles existent. C'est comme les ondes radio, si vous avez pas le décodeur, l’appareil radio, vous réceptionnez pas, mais pourtant elles sont réelles. C'est tout ça que vous allez voir. Et là, tu as eu l'expérience de quelqu'un qui était pas dans ta dimension, puisque tu es passé au travers, mais qui était sur les mêmes lignes d'espace-temps, dans une autre dimension. Elle a changé de dimension et tu t'es retrouvé tout seul.

Mais ça, c'est une expérience qui est liée à un état de ta conscience, mais quand vous marchez dans la rue, vous rentrez tous les jours dans des milliers de personnages, qui sont pas astraux, qui sont dans d'autres dimensions, c'est pas la même chose, mais vous les voyez pas et vous les sentez pas. Alors maintenant c'est différent, parce qu'avec les modifications et l'intensité de la Lumière qu'il y a, vous voyez même les yeux ouverts, vous commencez à voir des choses même en pleine journée. Mais c'est plus facile à voir la nuit, effectivement. Vous allez voir des formes qui sont pas astrales, vous allez voir des entités qui sont bien réelles, dans leur dimension, qui n’a rien à voir avec la terre, et qui pourtant croisent certaines lignes temporelles de la terre. Je peux pas rentrer dans le détail ce serait complexe, mais c'est des choses que vous allez vivre aussi de plus en plus. Je peux pas t'en dire plus sur l'origine de cette personne.

C’est l’heure de la pause.

Déjà ?

Alors chers amis je vous transmets toutes mes bénédictions, restaurez-vous bien et je vous dis à tout de suite, dans pas longtemps. À tout à l'heure.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Donnez votre avis dans le respect et la simplicité s'il vous plait. Spams et trolls seront effacés. Merci.